01/06/2019 – Interview d’Edoardo Traversa dans La Libre Belgique par Mathieu François

 

« Dire que c’est mauvais économiquement et socialement, c’est criminel ; dommage que les partis ne remplissent pas leur mission principale d’éducation aux citoyens, de préparation de leur électorat aux défis de demain. Tant qu’on reste dans les slogans, on ne pourra pas rentrer dans les contenus ».

Lire l’interview complète ici.

Share This